Squaring off in two rows, the new recruits at China’s elite Genghis bodyguard school pound each others’ bare chests, faces grimacing in obvious pain. The school’s founder, Chen Yongqing, strolls smiling down their ranks. After a few minutes, he blows his whistle and checks for red, bloody welts. Those whose skin has sufficiently ruptured are…

via China’s Elite Bodyguards Are Struggling to Find Enough Rich People to Protect — TIME

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s